Foucault News

News and resources on French thinker Michel Foucault (1926-1984)

mf-subject

Journée d’études internationale
MICHEL FOUCAULT ET LA SUBJECTIVATION

Organisée par mf / materiali foucaultiani
(Laura Cremonesi, Orazio Irrera, Daniele Lorenzini, Martina Tazzioli)
avec le soutien de l’EA 4395 « Lettres, Idées, Savoirs » de l’Université Paris-Est Créteil

1er juin 2016, 9h – 18h30
Université Paris-Est Créteil, Salle des Thèses

Argumentaire
Cette journée d’études internationale se propose de problématiser la manière dont Michel Foucault, après avoir âprement critiqué la notion même de Sujet (fondateur) dans ses travaux des années 1960, s’est de plus en plus intéressé dans les années suivantes aux modalités historiques de constitution de la subjectivité, en mettant en lumière une duplicité – heuristiquement très prometteuse – entre mécanismes d’assujettissement et processus de subjectivation. Ces deux concepts sont aujourd’hui largement exploités dans une multiplicité de contextes et de champs disciplinaires, mais cela ne s’accompagne que très rarement d’une mise à point sérieuse concernant leur statut philosophique. C’est pourquoi il est important de « revenir » aux analyses de Foucault afin d’éclairer la signification et la valeur éthico-politique dont ces concepts sont chargés au sein de son œuvre, et d’ouvrir ainsi l’espace pour s’interroger de manière féconde sur les « usages » qu’il est possible d’en faire aujourd’hui – non seulement pour décrire les mécanismes contemporains de pouvoir à travers lesquels les hommes et les femmes sont constitués en sujets plus ou moins « assujettis », mais aussi pour poser le problème crucial de la résistance (individuelle et collective) au-delà des simples tactiques de désassujettissement.

Programme

9h – Accueil

9h15 – Introduction par Laura CREMONESI, Orazio IRRERA, Daniele LORENZINI et Martina TAZZIOLI

Matinée – Présidence : Ali BENMAKHLOUF (Université Paris-Est Créteil)

9h30 – Pierre MACHEREY (Université Lille 3) : Subjectivité et normativité chez Canguilhem et Foucault
Répondant : Ariane REVEL (Université Paris-Est Créteil)

10h30 – Guillaume LE BLANC (Université Paris-Est Créteil) : N’être personne ! Variations sur les usages critiques de la fonction-sujet
Répondant : Gianvito BRINDISI (Università degli Studi di Napoli “Suor Orsola Benincasa”)

11h30 – Pause

11h45 – Philippe SABOT (Université Lille 3) : Des sujets-limites
Répondant : Arianna SFORZINI (Université Paris-Est Créteil)

Après-midi – Présidence : Pascal SÉVÉRAC (Université Paris-Est Créteil)

14h – Miguel DE BEISTEGUI (The University of Warwick) : Le gouvernement du désir : la généalogie à l’épreuve du libéralisme
Répondant : Laura CREMONESI (Università degli Studi di Pisa)

15h – Bernard HARCOURT (Columbia University & EHESS) : L’âge numérique et le désir de s’exposer
Répondant : Daniele LORENZINI (Université Paris-Est Créteil)

16h – Pause

16h15 – Judith REVEL (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : La subjectivation comme exédence
Répondant : Martina TAZZIOLI (Aix Marseille Université)

17h15 – Étienne BALIBAR (Université Paris Ouest Nanterre La Défense & Kingston University London) : Parrêsia « philosophique » et « politique » dans les cours de Foucault de 1983 et 1984
Répondant : Orazio IRRERA (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: