Foucault News

News and resources on French thinker Michel Foucault (1926-1984)

Frank Salaün, Besoin de fiction, Paris, Hermann, coll. “Fictions pensantes”, 2010

ISBN: 9782705670863, 96 p. – 14 €

Présentation de l’éditeur :

Les fictions pensent-elles ? On ne se lasse pas de le dire : l’homme est un animal fabulateur, un producteur de fictions. Notre besoin de fiction est même impossible à rassasier. Mais le clivage traditionnel entre réalité et fiction occulte certaines des motivations de ce besoin et le mode d’existence des univers fictionnels. Face à ce constat, Franck Salaün propose une réflexion sur les différentes façons de recourir à la fiction. Il nous invite, en outre, à envisager la littérature comme un espace de pensée, et les oeuvres comme des systèmes signifiants dont le fin mot n’appartient ni à l’auteur ni au lecteur. Il ne s’agit pas, dans cet essai, de fournir une théorie clés en main de la fiction, mais d’interroger la façon dont les textes pensent — pas seulement àquoi ils pensent, et dans quels buts, mais comment ils pensent. C’est aussi l’occasion de préciser et d’illustrer le concept de « fiction pensante ». L’entreprise peut dérouter, il n’est donc pas superflu de cartographier la région à explorer, en signalant au promeneur quelques sites intéressants, et aux autres orpailleurs les cours d’eau et les sables aurifères.

Franck Salaün enseigne la littérature française à l’université de Montpellier. Auteur de plusieurs essais sur le siècle des Lumières, il a aussi dirigé des volumes collectifs, notamment « Diderot / Rousseau. Un entretien à distance » (Desjonquères, 2006). Son dernier ouvrage porte sur la question du statut des textes au XVIIIe siècle (« L’Autorité du discours », Champion, 2010).

Extract from review by Michael de Vita (2012)
MICHAËL DI VITA
La fiction braque le concept. De Diderot à Bourdieu & Foucault

Vient ensuite la plus longue séquence de cet ouvrage, intertitrée « Sans visage ». Michel Foucault y fait l’objet d’une étude assez étendue et quantitativement plus importante que les séquences précédentes, ce qui d’ailleurs produit chez le lecteur une vive impression de discontinuité qui pourra même lui donner le sentiment de faire face à une greffe textuelle, à un ajout hétérogène provenant d’une marche antérieure ou nouvelle que l’auteur aurait finalement décidé d’ajouter, sans jamais vraiment réussir à fournir de justification quant à ce geste relevant davantage du montage inachevé que de la toile enveloppante qu’incarne idéalement l’essai. Mais cette impression n’annule en rien l’intérêt de la réflexion sur l’expérience littéraire de la pensée qui, malgré le saut dans la forme d’écriture, répond à coup sûr aux exigences du problème que F. Salaün fait varier sous nos yeux depuis les premières lignes de son livre, cette fois en explorant la question du style de Foucault et de sa méthode imprégnée de fiction. « Que se passe-t-il […] si nous cessons d’utiliser les catégories habituelles pour nous tourner vers les discours, leur fonctionnement, leur circulation, et voir comment ils nous construisent autant que nous les construisons ? » (p. 84), voilà le nouvel angle du problème que l’auteur reprend de Foucault qui, en effet, accordait une grande importance à l’expression de la pensée conceptuelle et littéraire, au style et aux rapports politiques qu’enveloppent les discours théoriques ou explicitement fictifs. L’agencement que produisent « les mots sans que nous ayons le pouvoir d’en décider » (p. 90), « se rendre capable de se déprendre de soi-même » (p. 91), « contredire » à « la longue succession des synonymes d’un même vocable » qu’est « l’histoire des hommes » (p. 92) : ce sont là des traductions d’un problème qui développe de façon transversale ce que F. Salaün appelle les « fictions pensantes ».

read more

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s